Les RG : autopsie d’une police politique

Au moment d’attentats terroristes, le rôle des services de renseignement est parfois questionné. Pourtant, leur fonction historique est claire :  renseigner le gouvernement sur tout mouvement pouvant porter atteinte à l’État. Ce n’est rien d’autre qu’une police politique.

Cette institution possède sa logique propre, au service de ses intérêts. Les mouvements qui s’opposent à l’Etat sont particulièrement surveillés. Ensuite, tous les opposants politiques de l’institution policière sont dans le collimateur. Et Daesh dans tout ça ? Comme si l’antiterrorisme avait pour but d’éradiquer le terrorisme !

Les RG : autopsie d’une police politique | Docu-info – Historique | 2012 |60min

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s